Qu’est-ce qui distingue la finance islamique des autres formes de finance ?

by Maria
la finance islamique

Née au tout début des années 90, la finance islamique a conquis le cœur de plusieurs personnes qu’elles soient de confession islamique ou pas. Voici les éléments qui font la différence de cette nouvelle forme de finance.

Quelques fondamentaux sur la finance islamique.

La finance islamique est relative aux différentes transactions financières (épargne, prêt, investissement, dépôt, …) qui doivent se faire sur la base du Coran (la source du droit en Islam) ; de la Charia, qui énumère les règles de la doctrine codifiant les actes d’un musulman ou encore de la Sunna qui retranscris les propos voire les actes du Prophète Mohamed. Ainsi, est considéré comme haram, tout ce qui est interdit par le Coran et hala, tout ce qui est autorisé dans la finance islamique.

Les éléments clés qui caractérisent la finance islamique.

Dans la finance islamique, il est interdit aux banques ou aux établissements financiers de collecter les intérêts ou de pratiquer l’usure. L’argent ne doit être crée que par le travail et toute pratique allant dans le sens contraire est interdite. Cependant, obtenir un bénéfice suite à une transaction réelle effectuée est autorisé. Les pertes ou les profits doivent être partagés de façon équitable entre les différentes personnes qui entrent en jeu dans le cadre d’un prêt ou d’un emprunt.La finance islamique interdit tout investissement dans les transactions vu comme non éthique (alcool, drogue, porno, jeux de hasard, …) ou la spéculation sur les produits financiers dérivés.

Facebook Comments

You may also like